24 juillet 2020  Dernière modification : 9 septembre 2020 Marketing digital

Au début du mois de mai, Facebook organisait sa conférence annuelle F8. Cette conférence était l’occasion pour Facebook de discuter de l’avenir de la plateforme, mais surtout de dévoiler ses développements et fonctionnalités à venir aux développeurs, entrepreneurs et autres professionnels. Cette année, Facebook a annoncé un certain nombre d’améliorations de son service Messenger, ainsi que de nouvelles fonctionnalités axées sur le marketing. Voyons ensemble ce qui va arriver et comment nous pouvons commencer à nous préparer pour ces changements.

Application de bureau Messenger

C’est peut-être la mise à jour la moins importante, mais elle mérite d’être mentionnée : Facebook crée une application de bureau pour Messenger. Cela ne devrait pas avoir un gros impact car les entreprises utilisent déjà l’outil sur un ordinateur.
Facebook a toutefois mentionné que l’un des objectifs principaux de cette application serait de devenir un outil de collaboration. En effet, l’application permettra aux équipes de « passer des appels vidéo, de collaborer sur des projets ou d’effectuer plusieurs tâches en discutant ». Avec les nombreux outils qui existent déjà pour les professionnels, difficile de savoir pour l’instant si Messenger pourra venir les détrôner.

Plus légère, plus rapide

Facebook est en train de retravailler son application mobile afin qu’elle soit plus rapide et moins gourmande en mémoire. Le projet porte le nom de « LightSpeed » et a pour objectif une application lancée en moins de 2 secondes et ne nécessitant que 30 Mo à l’installation.
Pour ce faire, l’équipe est repartie de zéro, avec une base de code entièrement vierge.

Bien que cela n’ait pas d’effet direct sur le marketing, la nervosité de l’appli pourrait en attirer plus d’un. Non seulement parce que la vitesse sera en phase avec ce qui est attendu aujourd’hui, en particulier dans l’environnement mobile, mais aussi parce que sa taille est inférieure de 70 Mo à celle de l’ancienne version. Cela permettra aux personnes ayant peu d’espace de stockage sur leurs appareils de trouver de l’espace pour héberger l’application.

La création de « groupes d’amis »

L’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité risque de perturber l’activité de certains business : il s’agit de l’intégration de « groupes d’amis ». Le nom officiel de cette fonctionnalité n’est pas encore connu, mais l’objectif est d’aider les utilisateurs de Facebook à disposer d’un « espace dédié » pour se retrouver et partager du contenu avec leurs amis et leur famille les plus proches. Par le passé, les utilisateurs ont eu l’occasion de désigner une liste d’amis proches et même de voir un flux de contenu uniquement publié par les membres de ce groupe. La différence avec cette nouvelle fonctionnalité est la confidentialité. Facebook souhaite que ses utilisateurs puissent partager du contenu avec des amis proches sans craindre que d’autres le voient, ni que cela puisse être utilisé contre eux plus tard.
D’après les premières captures d’écran, il semblerait que les utilisateurs puissent créer plusieurs groupes. Il s’agit ici d’une autre distinction de la fonctionnalité « amis proches » actuelle, où les utilisateurs n’avaient qu’une seule liste. En ce sens, ces groupes semblent prendre la forme d’une discussion de groupe améliorée avec un accent plus important mis sur le contenu, plutôt que la communication en texte brut.

Nous ne savons pas encore si les entreprises pourront être incluses dans ces groupes, ou même créer leurs propres groupes. Cela représenterait une excellente opportunité pour tous les marketeurs. Cela permettrait à une entreprise de communiquer avec un groupe direct de clients ou un segment d’audience spécifique. La possibilité de créer plusieurs groupes pour une entreprise servirait également le marketing local.

On peut facilement imaginer une chaîne de magasins souhaitant créer un groupe pour chaque site, afin de permettre aux différentes équipes de communiquer et partager du contenu directement avec leurs clients locaux.

Bien que cela soit actuellement faisable avec des pages Facebook spécifiques à un lieu, la fonctionnalité de groupes apporterait une expérience beaucoup plus fluide. Les spécialistes du marketing interentreprises pourraient également utiliser ces groupes comme un espace dédié pour communiquer avec toutes les parties intéressées de la société d’un client potentiel.

Amélioration de la vidéo en direct

Le visionnage de vidéos en direct est une tendance croissante. Le succès de plates-formes de diffusion en continu telles que Twitch, qui compte 15 millions d’utilisateurs quotidiens, et de la communauté florissante de YouTube, en sont la preuve. Les gens souhaitent regarder des vidéos et dialoguer en même temps avec le créateur du contenu ainsi que les autres téléspectateurs. Facebook cherche également à améliorer la capacité de leurs utilisateurs à s’engager ensemble dans le contenu vidéo.

En juillet dernier, Facebook créait Watch Party, une fonctionnalité permettant à un groupe d’héberger une session vidéo, où les utilisateurs visionnent et discutent des vidéos hébergées sur le site de manière collective et en temps réel. Ces évènements créent beaucoup plus d’engagement, jusqu’à 8 fois plus de commentaires qu’une vidéo normale postée sur Facebook.

Pour Facebook, la prochaine étape logique pour Watch Party et le visionnage de vidéos en groupe, c’est tout simplement Messenger. Facebook déclare que les utilisateurs « pourront facilement partager une vidéo de l’application Facebook directement sur l’outil, et inviter d’autres personnes à la regarder ensemble autour d’une discussion de groupe ».

Facebook démontre ici sa volonté de pousser au maximum les discussions de groupe. D’ailleurs, vous pouvez désormais ajouter six personnes à un chat vidéo sur Messenger, et 50 personnes supplémentaires peuvent l’écouter. Bien qu’ils ne puissent pas parler, ils auront néanmoins accès au contenu vidéo et aux conversations. Un outil fort utile dans le monde de l’entreprise.

Modèles d’annonces principales et réservation de rendez-vous

Le meilleur pour la fin. Cette mise à jour offre le potentiel de marketing le plus immédiat pour les entreprises. Voici ce que nous en dit Facebook :

« Nous aidons les entreprises à entrer en contact encore plus facilement qu’avant avec des clients potentiels en ajoutant des templates dédiés à la génération de leads sur Facebook Ads Manager. Désormais, les entreprises peuvent très facilement créer une annonce qui amène l’internaute à un simple Q&R sous Messenger, afin d’en découvrir un peu plus sur celui-ci. Et pour faciliter la prise de rendez-vous avec des entreprises telles que des concessionnaires automobiles, des stylistes ou des services de nettoyage, nous avons créé une expérience de prise de rendez-vous afin que les gens puissent prendre rendez-vous au cours d’une conversation Messenger.  »

Cela signifie que les entreprises peuvent désormais utiliser Facebook et Messenger pour qualifier leurs leads via le Q&R, puis les convertir via une prise de rendez-vous. Le processus est en grande partie automatisé et Facebook a ajouté davantage de modèles et de réponses-types pour donner l’illusion d’un véritable agent du service client.

Néanmoins, cette fonctionnalité n’est pas réellement un chatbot. Il risque donc d’y avoir des problèmes avec les réponses ouvertes ou les saisies plus longues des utilisateurs. Dans ces cas, le fil peut être transmis à un véritable agent.

En outre, si une entreprise choisit d’investir dans un bot doté de meilleures capacités, cela pourrait offrir encore plus d’opportunités pour tirer parti de cette fonctionnalité. La possibilité de basculer en toute transparence les clients de leur flux Facebook vers un chat et de leur réserver un rendez-vous offre vraiment l’expérience omnicanal que les consommateurs attendent aujourd’hui.

Facebook déploie lentement les fonctionnalités de réservation de rendez-vous à différents types d’entreprises. Restez à l’écoute !